Les Langues de Tigre (Tamlung)

les monnaies non conventionnelles 6/6

0 351

Les Langues de Tigre sont de drôles de monnaies ressemblant à des abaisse-langues en métal. Elles sont originaires de la vallée du Mékong et ont circulé du XIVème au XIXème siècle.

Monnaies canoë : de 87 g à 54 g. Collection privée (Photos F.Neuwald)

On peut grossièrement les diviser en trois catégories principales : à surface plate (avec de deux à quatre contremarques), à surface perlée et, enfin, les monnaies « canoë » (en forme de petite barque).

Les premières sont en argent, les secondes en argent ou en billon, et les troisièmes en bronze à plus ou moins forte teneur de cuivre.

Fondues dans un moule à plat sans contre-moule avec un poids précis de métal, leur processus de fabrication savant n’était connu que d’une élite dirigeante autorisée à frapper monnaie. Il s’agissait d’un procédé de fabrication relativement complexe destiné à décourager les faussaires, mais nous ne sommes pas autorisés à en dire plus.

Tamlung(s) à surface perlée : de 117 g à 31 g. Collection privée (Photos F.Neuwald)

Cristina Rodriguez

Article précédemment publié dans Numismatique et Change N°362 – Juillet-Août 2005

Monnaies non conventionnelles

À lire sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.